chiffres

  • 2015 : une année de progression de l’agriculture bio sans précédent en Champagne-Ardenne

    Le 25 mai dernier, l’Agence Bio publiait les chiffres définitifs de l’agriculture bio en 2015. L’année dernière a été marquée par une très forte progression de l’agriculture bio sur le territoire national avec une augmentation de 9% du nombre de fermes et de 23% des surfaces engagées en bio. La part de la SAU française en bio ou en conversion dépasse maintenant les 5%.

    La dynamique sur le territoire de Champagne-Ardenne confirme cette tendance et affiche même une progression supérieure au national, avec +10% pour le nombre de producteurs et +33% pour les surfaces engagées. Le Réseau des producteurs bio de Champagne-Ardenne se félicite vivement de cette vague de conversion à l’agriculture biologique, qui séduit un nombre toujours plus important de producteurs.

    Cette tendance illustre le changement d’échelle de l’agriculture bio sur notre territoire.

    Elle appelle ainsi à repositionner la bio au cœur des politiques publiques de demain :

    - Au plan national, le rejet par les sénateurs des 20% de produits bio en restauration collective (loi sur l’ancrage territorial) sous prétexte d’indisponibilité des produits bio perd tout son sens, alors que la production est en plein boom, tirée par une consommation en forte hausse

    - A l’échelle de la Champagne-Ardenne, qui connaît des problématiques importantes de financement des aides à la bio, les pouvoirs publics doivent nécessairement assumer leurs engagements d’accompagnement des producteurs qui sont chaque jour plus nombreux à franchir le pas

     

    2015 : une année de forte évolution de la bio en Champagne-Ardenne

    D’après l’Agence bio, le nombre de fermes bio sur le territoire de la Champagne-Ardenne s’élevait à 527à la fin de l’année 2015, soit une augmentation de49 fermes par rapport à l’année précédente (+10%). Cette progression est encore plus nette concernant les surfaces engagées. On compte en effet 6 868 ha supplémentaires (+33%) en 2015, ce qui dépasse les prévisions et amène le total de la SAU bio ou en conversion à 27 896 ha, soit 1,8% de la SAU en bio.

    Le graphique ci-dessous, représente l’évolution des surfaces et du nombre de fermes engagées en bio sur les 20 dernières années :

     

    Une progression conforme à l’objectif de doublement des surfaces

    Le Plan National « Ambition bio 2017 », décliné sur le territoire de la Champagne-Ardenne a fixé un objectif de doublement des surfaces bio entre 2012 et 2020. Pour y parvenir, l’évolution annuelle moyenne doit être d’environ 2 400 ha. L’année exceptionnelle de 2015 vient compenser 2 années de quasi-stagnation : l’évolution globale depuis 2012 est de +8700 ha, soit 2900 ha par an en moyenne, inscrivant ainsi la Champagne-Ardenne dans la trajectoire du doublement des surfaces.
    La dynamique de l’année 2016 devrait être similaire à celle de 2015. Début juin, on comptait déjà plus de 60 fermes nouvellement engagées en bio.

    La barre des 100 000 ha dépassée pour la région Grand Est

    La progression a également été très importante sur les territoires de la Lorraine et de l’Alsace. Dans la région Grand Est, le nombre de fermes a augmenté de 10% en atteignant 1 749 fermes et la surface en bio ou en conversion a progressé de 28% pour s’établir à 101 566 ha. Avec près de 22 000 ha supplémentaires sur la grande région en 2015, la barre symbolique des 100 000 ha est donc maintenant dépassée. La part de la SAU en bio ou en conversion pour le Grand Est s’élève à 3,4%.

    Une production tirée par la consommation

    L’augmentation rapide de la production n’est pas sans poser de questions concernant les débouchés et la structuration des filières. Cependant, toujours d’après l’Agence bio, la consommation nationale de produits bio a elle aussi augmenté de manière très significative : +14,7% en valeur ce qui amène le marché de la bio à un total de 5,76 milliards d’euros. Les achats de produits bio par la restauration collective ont pour leur part augmenté de 18%. De plus, la consommation de produit bio français gagne du terrain : 76% des produits bio consommés en France viennent de France. Le marché est donc porteur pour absorber cette augmentation de la production.

  • Brochure des chiffres clés de l'AB en région

    À la fin de l’année 2015, la région Champagne-Ardenne comptait 527fermes et domaines bio, selon les chiffres de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique en Champagne-Ardenne.

    Retrouvez tous les détails de cette évolution par départements et par productions dans la dernière brochure de l'Observatoire de la bio en région.

    Brochure ORAB2016

    Cette publication est disponible à la FRAB et est également téléchargeable.

  • L’agriculture biologique en Champagne-Ardenne continue sa progression

    La barre des 20 000 ha engagés en bio a été atteinte en 2014 et on comptait 21 028 ha en fin d’année. 

Galerie Flickr

Adresse

Fédération Régionale des AgroBiologistes

de Champagne-Ardenne

Complexe agricole du Mont-Bernard

(Bât. France Luzerne)
51 000 CHALONS-EN-CHAMPAGNE
Tél : 03 26 64 96 81 – Fax : 03 26 64 96 80
  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

marker



A propos

La Fédération Régionale des AgroBiologistes de Champagne-Ardenne est une association de loi 1901. Elle a été créée en 1997 avec un objectif clair : rassembler les moyens pour développer la production biologique alors peu présente sur le territoire régional.

Elle a un rôle d'accompagnement et d'information des producteurs bio, de sensibilisation des producteurs non bio, de défense de l'agriculture biologique et de coordination des projets menés dans la région en matière de production bio.